Décès

Déclarer le décès d'un proche

Le décès d’une personne doit être déclaré à l’administration communale (au bureau de l’état civil) de la commune où le décès a eu lieu.

Après le décès d’une personne, le médecin établit une attestation médicale, dite déclaration de décès, retenant les causes du décès (exemples: « mort naturelle » ou « mort violente non suspecte »).

funeral-rose-1224x752

La personne qui déclare à l’état civil de la commune où le décès a eu lieu doit présenter:

  • l’attestation médicale certifiant le décès;
  • le livret de famille du décédé ou, à défaut, toutes les pièces d’identité et documents concernant le défunt (acte de naissance, acte de mariage, documents d’identité);
  • le certificat de mise en bière si le défunt doit être inhumé dans une autre commune.

 

En cas d’incinération:

  • le certificat de mise en bière ainsi que le certificat médical qu’il n’y a ni signe ni indice
    de mort violente;
  • le certificat médical attestant que le défunt n’était pas porteur d’un « pace-maker ».

 

Le bureau de l’état civil de la commune établira un acte de décès. Il remettra des extraits de cet acte ainsi qu’un permis de transport de la dépouille et un permis d’inhumation.

Un des permis est destiné à l’entreprise de pompes funèbres qui pourra dès lors procéder au transport du défunt vers la morgue du lieu de l’enterrement ou vers le crématoire en cas d’incinération. L’autre permis est destiné à la commune du lieu de l’enterrement du défunt.

En cas d’incinération, l’autorisation est donnée par l’officier de l’état civil du lieu du décès, sur le vu d’un acte exprimant la volonté du défunt d’être incinéré ou, à défaut, sur la demande du membre de la famille ou de toute autre personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles.

 

Pour d'autres renseignements concernant le décès d'un proce, notamment

- l'organisation de l'enterrement ou de l'incinération
- un testament ou des dernières volontés
- les prestations pour les survivants
- vos questions financières
- les implications fiscales
- ...

nous vous prions de consulter le site internet www.guichet.lu/décès.

 

 

 

Cimetière forestier régional à Olm comme lieu alternativ de dernier repos

beschkierfescht lage

Afin de répondre au mieux à la dernière volonté de ses citoyens, les communes de Hobscheid, Kehlen, Koerich, Kopstal, Mamer, Septfontaines et Steinfort ont aménagé un cimetière forestier régional au cœur de la forêt à Olm.

Le cimetière forestier recouvre une superficie de 4,5 ha. Une première parcelle compte 21 arbres.

waldfriedhof

Une condition préalable pour se faire inhumer au cimetière forestier est l’incinération des dépouilles mortelles.

Peut être inhumé sur le cimetière forestier régional:

  • le défunt ayant eu sa dernière résidence dans une des communes-membres (Hobscheid, Kehlen, Koerich, Kopstal, Mamer, Septfontaines, Steinfort),
  • le défunt décédé sur le territoire d’une commune-membre,
  • le défunt ayant droit à être inhumé dans une concession accordée aux cimetières d’une des communes-membre.

 

Lors de la cérémonie funéraire, les cendres du défunt sont déposées aux pieds d’un arbre et rendues ainsi à la terre.
La capacité d’un arbre est limitée à dix inhumations.
Chaque arbre est doté d’un numéro, indiquant son emplacement.
Sur un panneau commémoratif figurera une liste avec les noms, prénoms, dates de naissance et dates de décès et l’emplacement des personnes inhumées.
L’inscription sur le panneau commémoratif est réalisée sur demande.
La dispersion des cendres sur une clairière prévue à cet effet au cimetière forestier est également possible.

Déroulement de l’inhumation?
Après l’incinération, l’urne contenant les cendres du défunt est transportée par l’entreprise des pompes funèbres au cimetière forestier où les services de la commune de Kehlen se chargeront du dépôt des cendres auprès de l’arbre sélectionné, respectivement sur la clairière.
Le cimetière forestier régional dispose également d’un pavillon en bois où une cérémonie civile pourra être célébrée.

Une décoration funéraire est-elle possible?
Le cimetière forestier est un cimetière en pleine nature où les changements saisonniers fourniront une décoration naturelle. Ceux qui choisissent cette façon d’inhumation optent volontairement pour une forme naturelle de sépulture ne nécessitant pas de décoration individuelle.

Qu’advient-il si un arbre commémoratif est endommagé?
Les arbres prévus actuellement sont surtout des hêtres et des chênes âgés d’environ 140 ans. Ils ont été choisis parce qu’ils sont en bonne santé et exempts de dommages apparents.
Si toutefois un arbre serait endommagé par une forte tempête ou la foudre, alors on devra accepter ceci comme un fait naturel.

 

Pour des renseignements supplémentaires sur le cimetière forestier régional, veuillez contacter le service de l’état civil de la commune de Kehlen:       
biergerzenter@kehlen.lu
Tel.: 30 91 91 – 205

Contact

Urgences en cas de décès

La permanence de l'état civil fonctionne uniquement les samedis matins de 10.00 à 12.00 heures.
Tél.: (+352) 39 93 13 554

Martine Baum

Département administratif
État civil & Indigénat
Tél.: (+352) 39 93 13 220
Fax: (+352) 39 93 13 922
martine.baum@steinfort.lu